Retaille d’une topaze bleue non traitée

Aujourd’hui je vous présente la retaille d’une topaze bleue non traitée. Comme chacun sait la topaze bleue dite » Bleu Suisse » est irradiée par un faisceau de rayon béta qui a pour effet d’augmenter la densité de la couleur et d’obtenir un bleu plus vif, en outre très uniforme d’une pierre à l’autre. Celle ci est d’un bleue pâle caractéristique de la qualité non traitée de l’espèce minérale. La topaze fait partie du système orthorhombique elle a au moins deux plans de clivage parfaits ce qui pose parfois des problèmes à la taille et au sertissage. C’est un tel exemple que je vous montre ici afin de comprendre que si cette pierre est d’une dureté de 8 sur l’échelle de Mohs- plus dure que le quartz- elle est néanmoins d’une grande fragilité.

Voici la pierre dans son état initial, après la fracture d’un plan de clivage en diagonal sur la couronne.

On voit très bien qu’il en manque un joli morceau. La difficulté sera de gagner sur la table l’espace manquant pour poser les facettes de la star, celle qui sont tout autour.

Je commence par tailler les facettes possibles et à les étirer pour qu’elles mordent sur cet espace sauvage.

Ensuite je gagne du terrain sur le rondiste…

ces opérations se reproduiront au moins trois fois à mesure que le clivage disparaitra.

on peut voir ici que malgré le grignotage l’inclinaison du clivage est un gros handicap à la récupération des angles des facettes proches de la table

après récupération de la totalité de la surface du clivage et polissage de la table, encore trois heures environ…

le polissage de la topaze se fait sur un plateau plomb-étain déjà développé dans les archives ici

La voila libérée et resplendissante. Les photos ne rendent pas la totalité des réflexions et des feux de la pierre visible sous des angles particuliers. J’ai mise 11h pour réparer les dégâts, elle fait encore 16,5ct.

Ce fut un plaisir et un bon entrainement pour les futures petites qui m’attendent après ces quelques mois d’absence.

Je viens de terminer les analyses de la pierre qui sont conformes à la topaze

La topaze est biaxe +

les photos suivantes atteste de sa forte biréfringence, puisque les facettes du pavillon sont dédoublées

son indice de réfraction mesuré est situé entre 1,61 et 1,62 selon les axes

sa densité mesurée est de 3,578

voici quelques photos d’une superbe inclusion qui atteste le fait qu’elle ne soit pas traitée,

inclusion négative de forme hexagonale

@ bientôt et merci pour votre lecture.

3 réponses à “Retaille d’une topaze bleue non traitée”

Calendrier
février 2018
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728