Bague quartz rose étoilé

Voici étapes par étapes ma première bague en argent ornée d’un cabochon de quartz rose étoilé.

La première étape est de découper dans du plané de 12/10 ème une rondelle d’argent pour forger un anneau sans soudure, lequel sera bien plus solide et durable et pourra supporter sans sourciller d’être agrandi.

la suite de la découpe, toujours au bocfil, en tenant compte d’une petite équation qui me donnera le diamètre du doigt recherché.

Ensuite c’est le forgeage de l’anneau avec plusieurs recuits

comme je n’ai pas de dé à emboutir, je travaille avec un cône creux en acier et diverses billes de roulement de différents diamètres pour déformer la rondelle. Une fois le plus gros du forgeage de fait je termine sur le triboulet pour obtenir un bon parallélisme.

et voilà l’anneau sans aucune soudure légèrement repris à la lime afin d’arrondir l’extérieur.

puis le forgeage de la pastille qui servira de fond à la pierre, de 12/10 ème je passe à 1mm d’épais pour l’élargir un petit peu

puis je coupe les entourages et brase l’ensemble sur la pastille

le dérochage des entourages avec une solution chaude d’alun de potassium à pour but d’enlever les traces d’oxydation de la brasure, on le fait aussi à l’acide sulfurique dilué.

le centrage avec goupille-rivet

et le traçage du fil du centre par deux traits de trusquin pour bien rester au centre…

voilà mon entourage bien fixé, il ne me reste plus qu’à braser deux paillons par le dessous

un petit coup de polissage avec l’excellente « Lustre bar » de chez Gesswein, Toronto, offerte par Michel Zimmermann, bijoutier à Québec

http://www.zimmermann-quebec.com/

ou plus encore une émission radio !

http://bijouxalacheville.blogspot.fr/2010/02/interview-de-michel-zimmermann-radio.html

et voilà la première bague grâce aux conseils de Michel et à l’amitié de Roger-Loup

8,5 g d’argent, une pierre de 10,79 ct et une petite vingtaine d’heures de travail.

Merci à tous et à bientôt…

5 réponses à “Bague quartz rose étoilé”

  • Tino:

    Bonjour Frank,
    Joli astérisme! C’est toi qui a taillé ce quartz rose?
    Ta méthode de sertissage est intéressante, joli rendu.
    J’ai juste quelques remarques techniques :
    - tu n’as pas de mise au jour, du coup, ta pierre repose sur toute la surface de ton disque… et potentiellement sur les restes de ta goupille/rivet au centre.
    - tu as fais un anneau sans soudure dispendieux en argent… alors que ta sertissure aurais pu cacher un anneau soudé
    A bientôt,
    Tino

  • Franck:

    Bonjour Tino,
    Ce n’est pas moi qui ai taillé ce joli cabochon, je l’ai acheté à Nicolas Sylberman gemmologue belge.
    Alors je n’ai pas mis à jour car pour que l’astérisme rayonne totalement il faut qu’il soit placé sur une surface réfléchissante parfaitement polie. Il n’y a pas de reste de goupille même si on la voit dans sa phase de travail, pour bien en montrer l’écrasement. Ensuite j’ai fait un anneau sans soudure parce que c’était mon premier et je t’assure que ce n’est pas plus difficile qu’un soudé.
    Merci pour ton message je sais à quel point tu est attaché aux choses naturelles aussi dans cette bague il n’y a aucune chute ni perte de métal sauf la limaille …;)
    @ bientôt sur nos forums préférés.

  • Tino:

    Bonjour Frank,
    Dommage que tu n’ai pas taillé ce cabochon, j’aurai bien aimé savoir comment gérer le centrage d’étoile sur quartz rose.
    Autant sur rubis et saphir il suffit de suivre la structure cristalline, autant sur quartz je ne voie pas comment procéder.
    Intéressant ton histoire de surface réfléchissante pour renforcer l’effet d’astérisme, je n’y avais jamais pensé.
    A bientôt,
    Tino

  • Franck:

    Bonjour Tino
    Dans tous les cas l’astérisme vient de faisceaux d’inclusions. La chatoyance aussi. Quand tu ne connais pas l’axe de ce faisceau tu dois tailler la pierre en boule comme une perle avec un grain très fin comme un prépolissage, le 1200 convient très bien. Alors l’axe de l’astérisme apparait dans une direction que tu vas orienter avec précision devant ta lampe de travail par deux mouvements orthogonaux et le centre restera bien en place. Tu le marques, tu tailles la base du cabochon bien perpendiculaire à ce « center point » ;) et ensuite tu polis l’ensemble. Idem pour un oeil de chat, chrysobéryl très fréquent.

  • Tino:

    Bonsoir Franc,
    Merci pour ta réponse.
    C’est bien la technique à laquelle je pensais… dommage qu’elle soit si dispendieuse en matière… sachant qu’il est aussi possible qu’il n’y ai pas d’astérisme (je ne sais pas si tous mes morceaux de brut sont étoilés). J’ai une petite idée de taille bien particulière utilisant l’astérisme que j’expérimenterai bien sur mes quartz roses ;-)
    A bientôt,
    Tino

Laisser un commentaire

Calendrier
février 2018
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728