Stages de sculpture

Stage de sculpture sur Pierre ou Marbre de Carrare en Provence

Les stages de sculpture sur pierre s’adressent à tous.

Ils se déroulent en pleine nature, chaque été, dans le calme de la campagne d’Eygalières.

Travailler sur les formes dans la pierre ou le marbre implique concentration, détente, efforts, persévérance, visualisation.

Passer d’une vision abstraite d’un objet plus ou moins bien définie, à sa réalité matérielle modelée dans un matériau dont l’origine se perd dans la nuit des temps, c’est comme réaliser le rêve de la terre, en réalisant le sien, mais n’anticipons pas …

stage sculpture

Vous avez devant vous  votre premier bloc de marbre, l’outillage vous est prêté,
disqueuses, marteau pneumatique et tous les outils manuels, sans lesquels ce
bloc resterait inanimé. Le soleil plombe à deux pas, l’ombre est fraîche, le silence, le chant des oiseaux, le bruit des outils, la transpiration, l’impatience, le désir, la poussière qui scintille et nous maquille, peintures rituelles,  pour une durée de 5 jours.

Vous allez découvrir la densité, la résistance surprenante de cette pierre blanche comme le lait et qui attire la lumière, sa fragilité, le grain serré et compact cependant, les veines, les couleurs, les textures des outils ou empreintes.

La violence et la brutalité des outils sera transformée en tendresse au polissage . Tout un parcours qu’il me plaît de vivre avec la matière.

L’idéal est d’avoir un projet, de taille modeste (maximum 30 cm), quelques petits
croquis ou documents servant à illustrer votre choix devraient nous suffire.

Durée 5 jours.

  • 1ère journée : Choix du sujet; étude en terre; choix de la pierre
  • 2ème journée : Dégrossissage à la disqueuse et pointe
  • 3ème journée : Façonnage de la forme générale et des plans principaux au marteau pneumatique
  • 4ème journée : Ciselure et finitions au marteau pneumatique et manuelles
  • 5ème journée : Finitions et polissage manuels

Prix du stage / Personne : 450 €

Dates à définir

  • D’avril à juin
  • Juillet-aout - septembre -
  • Novembre-Vacances de la Toussaint

Choisir une semaine et s’inscrire :  Formulaire

Voir les photos sur la galerie

Contact:
franck.poupel@free.fr

Tel : 04 90 54 50 28
Mobile : 06 26 22 07 45

Voir les hébergements

2 réponses à “”

  • Franck:

    merci Roberte et Thierry ;)

  • Méline Nussbaum:

    Bonjour !

    Ce que vous faites est superbe, surtout les bagues en os ! Je ne connais rien en bijouterie ni en pierre précieuse, et j’aurais voulu savoir comment tiennent les pierres dans l’os ? est-ce qu’elles sont collées ? Et pour un éventuel stage, peut-on amener sa propre pierre ? ou il en faut des spéciales ?

    Merci et encore bravo

    Méline

  • Franck:

    Bonjour Méline
    Les pierres sont serties par un ajustage très précis, elles sont ensuite collées avec une colle qui en permet l’éventuel démontage.
    Si un stage vous intéresse vous pouvez apporter vos propres pierres, nous verrons si elles peuvent être taillées puis montées.
    Cordialement
    Franck

  • Tino:

    Bonjour Frank,
    Joli astérisme! C’est toi qui a taillé ce quartz rose?
    Ta méthode de sertissage est intéressante, joli rendu.
    J’ai juste quelques remarques techniques :
    - tu n’as pas de mise au jour, du coup, ta pierre repose sur toute la surface de ton disque… et potentiellement sur les restes de ta goupille/rivet au centre.
    - tu as fais un anneau sans soudure dispendieux en argent… alors que ta sertissure aurais pu cacher un anneau soudé
    A bientôt,
    Tino

  • Franck:

    Bonjour Tino,
    Ce n’est pas moi qui ai taillé ce joli cabochon, je l’ai acheté à Nicolas Sylberman gemmologue belge.
    Alors je n’ai pas mis à jour car pour que l’astérisme rayonne totalement il faut qu’il soit placé sur une surface réfléchissante parfaitement polie. Il n’y a pas de reste de goupille même si on la voit dans sa phase de travail, pour bien en montrer l’écrasement. Ensuite j’ai fait un anneau sans soudure parce que c’était mon premier et je t’assure que ce n’est pas plus difficile qu’un soudé.
    Merci pour ton message je sais à quel point tu est attaché aux choses naturelles aussi dans cette bague il n’y a aucune chute ni perte de métal sauf la limaille …;)
    @ bientôt sur nos forums préférés.

  • Tino:

    Bonjour Frank,
    Dommage que tu n’ai pas taillé ce cabochon, j’aurai bien aimé savoir comment gérer le centrage d’étoile sur quartz rose.
    Autant sur rubis et saphir il suffit de suivre la structure cristalline, autant sur quartz je ne voie pas comment procéder.
    Intéressant ton histoire de surface réfléchissante pour renforcer l’effet d’astérisme, je n’y avais jamais pensé.
    A bientôt,
    Tino

  • Franck:

    Bonjour Tino
    Dans tous les cas l’astérisme vient de faisceaux d’inclusions. La chatoyance aussi. Quand tu ne connais pas l’axe de ce faisceau tu dois tailler la pierre en boule comme une perle avec un grain très fin comme un prépolissage, le 1200 convient très bien. Alors l’axe de l’astérisme apparait dans une direction que tu vas orienter avec précision devant ta lampe de travail par deux mouvements orthogonaux et le centre restera bien en place. Tu le marques, tu tailles la base du cabochon bien perpendiculaire à ce « center point » ;) et ensuite tu polis l’ensemble. Idem pour un oeil de chat, chrysobéryl très fréquent.

  • Tino:

    Bonsoir Franc,
    Merci pour ta réponse.
    C’est bien la technique à laquelle je pensais… dommage qu’elle soit si dispendieuse en matière… sachant qu’il est aussi possible qu’il n’y ai pas d’astérisme (je ne sais pas si tous mes morceaux de brut sont étoilés). J’ai une petite idée de taille bien particulière utilisant l’astérisme que j’expérimenterai bien sur mes quartz roses ;-)
    A bientôt,
    Tino

Calendrier
février 2018
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728